Diminution du montant maximum pour la réduction d’impôt pour les titres-services et les chèques ALE

date:

Quel est le changement pour la réduction d’impôt titres-services et chèques ALE ?

Lors des négociations budgétaires, le gouvernement a décidé de ramener à 1.380 euros (montant indexé) le montant maximum des dépenses pour titres-services et chèques ALE achetés en 2013, qui sont pris en considération pour le calcul de la réduction d’impôt.

Pour les titres-services et chèques ALE que vous avez achetés en 2013 avant le 1er juillet, une dérogation a toutefois été prévue.  Pour ces dépenses, le montant maximum reste de 2.720 euros.

 

Comment ce changement sera-t-il pris en compte ?

Cas 1 : entre le 1er janvier et le 30 juin 2013, vous avez acheté des titres-services et/ou chèques ALE pour plus de 1.380 euros.

Dans ce cas, seul le montant que vous avez payé pour les titres-services et chèques ALE que vous avez achetés avant le 1er juillet (et qui n’ont pas été remboursés) sera pris en considération, et ce à concurrence de maximum 2.720 euros.

Cas 2 : entre le 1er janvier et le 30 juin 2013, vous avez acheté des titres-services et/ou chèques ALE pour 1.380 euros ou moins.

Dans ce cas, la totalité du montant que vous avez payé en 2013 pour titres-services et chèques ALE (qui n’ont pas été remboursés) sera prise en considération, mais à concurrence de maximum 1.380 euros seulement.

 

A combien s’élève la réduction d’impôt ?

La réduction d’impôt s’élève à 30 % du montant que vous avez payé, soit à :

  • 816 euros si vous avez droit au montant maximum de 2.720 euros
  • 414 euros si vous avez droit au montant maximum de 1.380 euros

 

Nous sommes mariés ou cohabitants légaux. Pouvons-nous bénéficier chacun de la réduction d’impôt ?

Oui. Les personnes mariées et les cohabitants légaux ont tous deux droit à la réduction d’impôt pour les chèques ALE et les titres-services qu’ils ont achetés en leur propre nom. Les montants maximums sont valables par année et par conjoint ou cohabitant légal séparément.

 

Plus d’information sur les nouvelles mesures concernant les titres-services