Nos infocenters et bureaux sont temporairement fermés au public. Vous pouvez réaliser la grande majorité de vos démarches administratives en ligne ou par téléphone.

North Sea Port accueille une délégation de l’AGD&A

date:

Le 5 avril 2018, une délégation de l’AGD&A a été invitée par le North Sea Port à Gand.  Elle comprenait certains de nos collègues de Gand et e Bruxelles, ainsi que notre A.G., Monsieur Vanderwaeren, pour une présentation de l’entreprise portuaire gantoise sous la supervision de Monsieur Frédéric De Vreese, directeur de l’Invest and Trade. 

Cette visite fait suite à la fusion transfrontalière entre l’entreprise portuaire gantoise et les ports de Terneuzen et Vlissingen depuis le 1er janvier 2018.  Cette fusion a créé une zone portuaire de 60 kilomètres.  Elle a un but et une mission : faire croître la zone nouvellement créée, via une qualité de service élevée et une activité économique durable à forte valeur ajoutée.  La fusion doit accroître les chances d’arriver à une meilleure activité économique transfrontalière.  Plus de spécialisation, un meilleur service et une recentralisation des chargements sont quelques-uns des nombreux atouts, notamment la mise en place des liaisons ferroviaires avec la Chine.  Le North Sea Port œuvre également pour le développement du GIP dans le port de Gand, auprès duquel la coopération avec la douane et les services de l’AFSCA occupera le premier plan. 

Le chapitre du Brexit a été mentionné, dans le cadre du développement au sein du port d’un service de transport par container à destination du Royaume-Uni.  Avec 3 départs par semaine, les entreprises peuvent stimuler leur activité afin d’améliorer leur flux de marchandises vers le Royaume-Uni.  En ce qui concerne le Brexit, l’AGD&A recrutera 141 VET pour pouvoir y faire face. 

A ce propos, l’AGD&A a souligné qu’une solide coopération avec les collègues néerlandais devait être mise en place.  Le North Sea Port pourrait ainsi constituer une plateforme particulièrement appropriée.  Une symbiose entre les différentes entreprises de Gand et de Zélande peut peut-être dans le futur faciliter l’activité douanière avec la mise à disposition d’autorisations transfrontalières. 

Cette visite s’est conclue par un tour sur le canal à bord du patrouilleur Jacob Van Artevelde