Ducroire (assurance à l'exportation)

Création

La Commission du Ducroire fut créée en 1921 et fut la deuxième compagnie d'assurance-crédit au monde à être mise sur pied après celle du Royaume-Uni.

En 1939, elle change de dénomination et est rebaptisée "Office national du Ducroire", ONDD en abrégé.

En 2004, le Ducroire a créé une S.A. ("la SA Ducroire"), appelée aujourd'hui "Credimundi", spécialisée dans la souscription très personnalisée des risques de crédit à plus court terme. Cette société est une filiale du Ducroire à 100%.

Mission

Le Ducroire est une institution publique autonome qui bénéficie de la garantie de l'Etat et a pour mission de promouvoir les relations économiques internationales. Le Ducroire assure les entreprises et les banques contre les risques politiques et commerciaux dans les relations commerciales intrnationales se rapportant surtout aux biens d'équipement, projets industriels, travaux et services aux entreprises.

En outre, le Ducroire:

  • couvre les risques de change;
  • assure des opérations de transit;
  • intervient dans le financement des exportations;
  • exerce, pour le compte de l'Etat, toute mission que celui-ci lui confierait en matière technique ou financière.

Les obligations qu'il assume bénéficient de la garantie de l'Etat. Lorsque l'intensité et la durée des risques dépassent ses capacités techniques, le Ducroire peut intervenir pour le compte de l'Etat.

Capital

Le capital du Ducroire s'élève à 297,5 millions d'euros. Ce capital a été constitué par l'Etat belge par le biais d'une dotation.

Gestion

La politique générale du Ducroire est déterminée par son Conseil d'Administration qui a tous les pouvoirs d'administration et de disposition pour réaliser son objet, notamment celui de décider de l'allocation des moyens nécessaires.

Règles internationales

Les pays membres de l'OCDE ont conclu une convention relative à l'usage des crédits à l'exportation bénéficiant d'un soutien public et s'étalant sur plus de deux ans. Cette convention est appelée "Arrangement sur les crédits à l'exportation bénéficiant d'un soutien public".

Ce cadre institutionnel vise à éviter toute concurrence déloyale en matière de conditions financières liées aux crédits à l'exportation, en fixant les règles minimales à suivre dans le cadre de ce soutien public, notamment sur la durée maximale des crédits à l'exportation, les primes minimales, les taux d'intérêt, etc.

Le rôle de l'Administration des Questions financières internationales et européennes (QFIE)

  • Représentation au conseil d'administration

Le SPF Finances est représenté au conseil d'administration de Ducroire et au conseil d'administration de la SA.

  • Représentation dans le groupe de travail crédits à l'exportation

Dans le groupe de travail “Crédits à l'exportation” qui se réunit tant à Bruxelles qu'à Paris siège également un représentant du service qui suit les activités.