Situation familiale

Mariage - Ménage de fait - Divorce

  • Mon conjoint ou cohabitant légal et moi sommes imposés ensemble. Est-il important de savoir qui a payé les dépenses pour garde d'enfants ?

    Non. Dans la déclaration d’impôt, un seul code est prévu pour les deux conjoints ou cohabitants légaux. Le fait que l'attestation soit établie à vos deux noms ou à l’un d’entre vous est donc sans importance.

  • Je forme un ménage de fait avec le père de mon enfant. Pouvons-nous déclarer tous les deux les dépenses pour garde d'enfants ?

    Non. Seul celui qui prend l’enfant à charge dans sa déclaration peut bénéficier de la réduction d’impôt.

    Lorsque vous formez un ménage de fait avec le père ou la mère de votre enfant (c’est-à-dire que vous n’êtes ni mariés, ni cohabitants légaux), votre enfant ne peut être pris à charge que par l’un d’entre vous. C’est vous-mêmes qui faites savoir lequel des deux prend l'enfant à charge en complétant votre déclaration d’impôt.

    Dès lors, seul celui d’entre vous qui a cet enfant à charge peut déclarer les dépenses pour garde d'enfants.

    Pour cet avantage fiscal, il n’est pas déterminant de savoir qui  a payé les dépenses.

  • Je suis divorcé(e). L'hébergement des enfants est réparti de manière égalitaire entre mon ex-conjoint et moi-même. Puis-je déclarer les dépenses pour garde d'enfants ?

    Vous pouvez déclarer les dépenses payées pour garde d’enfants lorsque :

      • soit votre enfant est fiscalement à votre charge au 1er janvier 2018
      • soit la moitié de l'avantage fiscal pour enfants à charge vous est attribuée (coparentalité fiscale)

      Pour cet avantage fiscal, il n’est pas déterminant de savoir qui a payé les dépenses.
      Il va cependant de soi que vous et  votre ex-conjoint  ne pouvez pas demander la réduction d’impôt pour une même dépense.