Attention : nous vous accueillons dorénavant dans tous nos bureaux uniquement sur rendez-vous.

Taux

Taux d'imposition

  • Quels sont les taux d’imposition pour un résident belge ?

    L’impôt des personnes physiques connaît des taux d'imposition progressifs. Cela signifie que le taux d’imposition grimpe au fur et à mesure que les revenus croissent.  L’impôt des personnes physiques est calculé sur tous les revenus imposables, même si certains revenus ont été perçus ou obtenus à l’étranger.

    Les taux d'imposition progressifs pour exercice 2022, revenus de 2021 sont :

    Tranche de revenus Taux d'imposition
    Tranche 1 De 0,01 euro à 13.540 euros 25 %
    Tranche 2 De 13.540 euro à 23.900 euros 40 %
    Tranche 3 De 23.900 euro à 41.360 euros 45 %
    Tranche 4 Plus de 41.360 euros 50 %

    Exemple :
    Un résident a un revenu imposable de 26.000 euros.
    Calcul de sa base imposable :
    25% sur 13.540 = 3.385
    40% sur (23.900 – 13.540) = 4.144
    45% sur (26.000 – 23.900) = 945
    Impôt de base = 3.385 + 4.144 + 945 = 8.474 euros

    Certains revenus ne sont pas taxés à ces taux progressifs et sont imposés à des taux distincts (par exemple, certains capitaux de pensions complémentaires).
    Toute personne soumise à un impôt des personnes physiques, a droit à une « somme exonérée ». Cela signifie qu’une partie des revenus imposables n’est pas taxée.  La somme exonérée s’élève à 9.050 euros (exercice 2022, revenus 2021). Cette somme exonérée peut augmenter selon la situation personnelle (par exemple, pour enfants à charge).

    Ensuite l’impôt est encore réduit

    • pour certains revenus (par exemple pour des revenus étrangers, des pensions et revenus de remplacement, etc.)
    • pour certaines dépenses (par exemple, pour la garde d’enfants, l’épargne-pension, etc.)
  • Quels sont les taux d’imposition pour un non-résident ?

    Tout comme pour l’impôt des personnes physiques, l’impôt des non-résidents connaît des taux d'imposition progressifs. Cela signifie que le taux d’imposition grimpe au fur et à mesure que les revenus croissent. L’impôt des non-résidents est uniquement calculé sur les revenus perçus ou obtenus en Belgique.

    Les impôts progressifs pour exercice 2022, revenus de 2021 sont:

    Tranche de revenus Taux d'imposition
    Tranche 1 De 0,01 euro à 13.540 euros 25 %
    Tranche 2 De 13.540 euro à 23.900 euros 40 %
    Tranche 3 De 23.900 euro à 41.360 euros 45 %
    Tranche 4 Plus de 41.360 euros 50 %

    Exemple :
    Un non-résident a un revenu imposable en Belgique de 10.000 euros. En outre, il a encore des revenus étrangers.
    Son impôt de base est de 2.500 euros (10.000 x 25%). 

    Certains revenus ne sont pas taxés à ces taux progressifs et sont imposés à des taux distincts (par exemple, certains capitaux de pensions complémentaires).
    Quand les revenus professionnels imposables en Belgique s’élèvent au moins à 75% des revenus professionnels totaux (tant le revenu professionnel belge que l’étranger), un non-résident a droit à une « somme exonérée ». Cela signifie qu’une partie des revenus imposables n’est pas taxée. La somme exonérée s’élève à 9.050 euros (exercice 2022, revenus 2021). Cette somme exonérée peut augmenter selon la situation personnelle (par exemple, pour enfants à charge).

    Ensuite l’impôt est encore réduit

    • pour certains revenus (par exemple pour des pensions et revenus de remplacement, etc.)
    • pour certaines dépenses (par exemple, pour la garde d’enfants, l’épargne-pension, etc.)

    Pour beaucoup d’avantages fiscaux, la condition est aussi que le revenu professionnel imposable en Belgique s’élève au moins à 75% du revenu professionnel total.