Impôts

Imposition - étudiant

  • Je travaille comme étudiant. Si mon employeur retient un impôt sur ma rémunération, comment puis-je le récupérer ?

    En principe, votre employeur retient un impôt à la source, appelé « précompte professionnel », sur chaque salaire qu'il paie.

    Aucun précompte professionnel ne sera retenu sur votre salaire si :

    • il existe un contrat de travail écrit
    • vous ne travaillez pas plus de 475 heures au cours de l’année
    • aucune cotisation de sécurité sociale n'est due sur vos rémunérations (excepté la cotisation de solidarité)

    Si votre employeur a retenu un précompte professionnel sur vos rémunérations, vous pourrez éventuellement le récupérer (entièrement ou en partie) via votre déclaration d’impôt.

    Vous avez donc généralement tout intérêt à rentrer une déclaration !

    Attention !

    Les cotisations sociales éventuellement retenues par votre employeur ne sont pas récupérables.

  • Je travaille comme étudiant. A partir de quel montant de revenus dois-je payer des impôts ?

    Comme toute personne soumise à l'impôt, vous bénéficiez d'une « quotité du revenu exemptée d'impôt ». Cela signifie qu'en fait, une partie de vos revenus imposables n'est pas taxée.

    Pour l’exercice d’imposition 2019 (revenus 2018), cette quotité du revenu exemptée d'impôt s'élève à 7.730 euros lorsque le revenu imposable ne dépasse pas 45.750 euros. Pour l’exercice d’imposition 2020 (revenus 2019), cette quotité du revenu exemptée d'impôt s'élève à 8.860 euros, non limité par un montant limité.

    Si vos revenus imposables sont inférieurs à cette quotité exemptée, ce qui correspond à un montant brut de 12.657,14 euros (revenus 2019*), vous ne devrez donc payer aucun impôt.

    Si vos revenus imposables dépassent cette partie non taxable, ils seront normalement soumis à l'impôt. Ce dernier est « progressif », c'est-à-dire que le pourcentage de l'impôt augmente dans la mesure où le revenu s'accroît.

    (* si les revenus sont entièrement constitués de rémunérations de travailleurs, et que les frais professionnels sont fixés forfaitairement.)