Garde d'enfants

Frais de garde d'enfants handicapés

  • Mon enfant est handicapé. Puis-je bénéficier d’un avantage fiscal supplémentaire pour ses frais de garde ?

    Sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier d'une réduction d'impôt pour les frais de garde d’enfants de moins de 12 ans, dans la limite de 11,20 euros par jour de garde et par enfant concerné.

    Pour les enfants lourdement handicapés, la limite de 11,20 euros reste identique, mais la déduction est accordée jusqu’à la veille de leur 18e anniversaire.

    Attention : vous devez tenir à disposition de l’administration fiscale l’attestation officielle du handicap.

  • Qu’entend-on par « enfant lourdement handicapé » ?

    Il s’agit d'un enfant qui est bénéficiaire d'allocations familiales majorées sur base de l'un des critères suivants :

    • soit un total de 15 points au moins, établi selon l'échelle médico-sociale au sens de la réglementation des allocations familiales
    • soit plus de 80 % d'incapacité physique ou mentale avec 7 à 9 points de degré d'autonomie

    Plus d'information

  • Mon enfant a été placé dans une institution. De ce fait, deux tiers des allocations familiales sont payés directement à l’institution. Puis-je déduire ce montant en tant que frais de garde d’enfants ?

    Oui. Lorsqu’ une partie des allocations familiales est payée directement à l’institution où votre enfant réside, vous pouvez, sous certaines conditions, déduire ce montant au titre de dépenses pour frais de garde d’enfant.

    L’institution délivre pour cela une attestation.

    Attention : la déduction fiscale pour les frais de garde d’enfant est limitée à un montant maximum de 11,20 euros par jour de garde et par enfant.