Amortissement

Amortissement

  • Je viens d'acheter une nouvelle voiture. Comment dois-je en calculer l'amortissement ?

    Principe de base

    Si vous achetez une voiture, vous ne pouvez pas déduire le prix total d'achat du véhicule en une seule fois. Vous devez répartir la valeur de votre investissement (y compris la TVA que vous n’avez pas pu déduire) sur toute la durée normale d'utilisation de votre véhicule. C'est ce qu'on appelle l'amortissement.

    Exemple

    M. Dupont, salarié, achète en 2020 une nouvelle voiture avec un moteur à essence. Le prix du véhicule, TVA comprise, s'élève à 20.000 euros. L’émission de C02 atteint 98 g/km.

    M. Dupont a effectué 40.000 km avec sa nouvelle voiture en 2020. La durée normale d'utilisation de sa voiture est estimée à 5 ans (ce qui correspond à un taux d'amortissement de 20 %).

    Les km parcourus sont répartis comme suit :

    • 10.000 km parcourus à titre privé ;
    • 10.000 km pour les déplacements domicile-lieu de travail ;
    • 20.000 km pour les déplacements professionnels.

    Amortissement déductible :

    • pour les trajets privés : aucun amortissement n'est autorisé ;
    • pour les déplacements domicile-lieu de travail : l'amortissement qui se rapporte à ce type de trajets est censé compris dans le forfait de 0,15 euro par km. Aucun amortissement supplémentaire ne peut donc être déduit ;
    • pour les déplacements professionnels : 20.000 euros x 20 % x 20.000 km/40.000 km x 73,45 % (*) = 1.469 euros.

    (*) Les 73,45 % correspondent au taux de déduction d’une véhicule essence avec une émission de CO2 de 98 g/km (plus d’informations).

    Règles particulières

    Année d'achat du véhicule

    Vous pouvez amortir le véhicule pour une année complète (quelle que soit la date de l'achat).

    Année de début de l’activité professionnelle

    Vous devez amortir le véhicule en fonction du nombre de mois d'activité professionnelle durant cette année (le mois débuté est compté pour un mois entier).

    Exemple

    Vous avez débuté une activité professionnelle le 18 août 2020.

    Le 3 octobre 2020, vous achetez une voiture avec un moteur diesel pour 17.850 euros (TVA non déductible comprise). L’émission CO2 atteint 110 g/km.

    En supposant que l'usage professionnel pour les déplacements autres que les trajets domicile-lieu de travail est égal à 2/3 et que la voiture est amortissable en 5 ans (ou 20 % par an), l'amortissement fiscal admissible pour l'année de revenus 2020 s'élèvera en principe à :

    17.850 euros x 2/3 x 20 % x 65 % (*) x 5/12 = 644,58 euros.

    (*) Les 65 % correspondent au taux de déduction d’une véhicule essence avec une émission de CO2 de 98 g/km (plus d’informations).

    Année de vente ou de la mise hors usage du véhicule

    Aucun amortissement ne peut être appliqué.

  • Je viens d'acheter une voiture d'occasion. Comment dois-je en calculer l'amortissement ?

    Une voiture d'occasion doit être amortie sur base d'un pourcentage qui correspond à sa durée d'utilisation présumée.

    Exemple

    En 2020, vous achetez une voiture d'occasion de 4 ans avec un moteur à essence pour 7.500 euros. La durée normale d'utilisation restante est estimée à 2 ans (ou 50 % par an). L’émission CO2 atteint 146 g/km.

    En supposant que l'usage professionnel pour les déplacements autres que les trajets domicile-lieu de travail est égal à 2/3, l'amortissement fiscal admissible s'élèvera en principe à :

    7.500 euros x 2/3 x 50 % x 50,65 % (*) = 1.266,25 euros.

    (*) Les 50,65 % correspondent au taux de déduction d’une véhicule essence avec une émission de CO2 de 98 g/km (plus d’informations).

    Pour l'année de la vente ou de la mise hors d'usage du véhicule, aucun amortissement ne peut plus être pratiqué pour ce véhicule.

    En cas d'acquisition d'un autre véhicule au cours de cette même année, vous pouvez amortir celui-ci, en principe, pour le montant total annuel.