2.1.15. ISOC - Résultats consolidés des vérifications effectuées par les teams gestion et contrôle

  2015 2016 2017
FISC FISC Adm. P Adm. PME Adm. GE FISC
Nombre de déclarations vérifiées en gestion 120.570 65.041 372 57.800 507 58.679
en contrôle 62.001 57.492 339 52.297 3.963 56.599
Total 182.571 122.533 711 110.097 4.470 115.278
Nombre de déclarations modifiées en gestion 24.828 16.486 49 17.124 219 17.392
en contrôle 32.530 31.375 192 30.361 1.989 32.542
Total 57.358 47.861 241 47.485 2.208 49.934
Pourcentage de déclarations modifiées en gestion 20,59 % 25,35 % 13,17 % 29,63 % 43,20 % 29,64 %
en contrôle 52,47 % 54,57 % 56,64 % 58,05 % 50,19 % 57,50 %
Total 31,42 % 39,06 % 33,90 % 43,13 % 49,40 % 43,32 %
Montant total des majorations de revenus (en euros) en gestion 245.039.495 122.637.409 951.828 52.805.564 7.067.401 60.824.793
en contrôle 1.932.195.536 2.098.514.434 2.222.193 1.151.021.401 3.569.422.623 4.722.666.217
Total 2.177.235.031 2.221.151.844 3.174.021 1.203.826.965 3.576.490.024 4.783.491.010
Montant moyen des majorations de revenus (en euros) en gestion 9.869 7.439 19.425 3.084 32.271 3.497
en contrôle 59.397 66.885 11.574 37.911 1.794.582 145.125
Total 37.959 46.408 13.170 25.352 1.619.787 95.796
Nombre de taxations d'office pour absence de déclaration en gestion 8.084 8.185 22 7.783 46 7.851
en contrôle 1.523 2.670 0 2.332 13 2.345
Total 9.607 10.855 22 10.115 59 10.196
Montant total des majorations de revenus suite aux taxations d'office pour absence de déclaration (en euros) en gestion 270.988.689 236.371.709 465.705 254.169.168 34.594.620 289.229.493
en contrôle 88.245.766 139.525.902 0 159.404.293 3.321.227 162.725.520
Total 359.234.455 375.897.611 465.705 413.573.462 37.915.847 451.955.013
Montant moyen des majorations de revenus suite aux taxations d'office pour absence de déclaration (en euros) en gestion 33.522 28.879 21.168 32.657 752.057 36.840
en contrôle 57.942 52.257 0 68.355 255.479 69.393
Total 37.393 34.629 21.168 40.887 642.641 44.327
Nombre total de déclarations modifiées et de taxations d'office pour absence de déclaration en gestion 32.912 24.671 71 24.907 265 25.243
en contrôle 34.053 34.045 192 32.693 2.002 34.887
Total 66.965 58.716 263 57.600 2.267 60.130
Montant total des majorations de revenus suite aux modifications de déclarations et aux taxations d'office pour absence de déclaration (en euros) en gestion 516.028.184 359.009.118 1.417.533 306.974.732 41.662.021 350.054.286
en contrôle 2.020.441.302 2.238.040.336 2.222.193 1.310.425.694 3.572.743.850 4.885.391.737
Total 2.536.469.486 2.597.049.454 3.639.726 1.617.400.426 3.614.405.871 5.235.446.023
Montant moyen des majorations de revenus suite aux modifications de déclarations et aux taxations d'office pour absence de déclaration (en euros) en gestion 15.679 14.552 19.965 12.325 157.215 13.867
en contrôle 59.332 65.738 11.574 40.083 1.784.587 140.035
Total 37.878 44.231 13.839 28.080 1.594.356 87.069

Ce tableau réunit les chiffres des tableaux 2.1.2 et 2.1.9.

La période 2012-2017 s’est caractérisée par une forte diminution du personnel. Au cours de cette période, le nombre d’équivalents temps plein (ETP) de l’AGFisc est passé de 9.452 à 7.483 unités, soit une diminution de 20,8 %. La réduction des effectifs a été encore plus marquée (-22,7 %) dans les services opérationnels chargés du contrôle fiscal. La réduction des effectifs a inévitablement eu un impact défavorable sur l’évolution du nombre de déclarations vérifiées. L’effet n’a toutefois pas été purement mécanique et de nombreuses autres variables ont eu des effets tant positifs que négatifs.

La diminution du nombre d’erreurs dans la déclaration entraîne également une diminution du nombre d’interventions manuelles par les équipes de gestion. Les causes de cette diminution sont :

  • l’effet compliance des actions de contrôle passées
  • l’amélioration du remplissage correct par le contribuable de sa déclaration fiscale grâce à l’aide d’outils comme l’application Biztax
  • l’exploitation accrue des informations provenant de l’échange de données internationales.

L’AGFisc évolue donc de plus en plus vers un système qui encourage le contribuable à soumettre spontanément une déclaration correcte au lieu d’un système basé sur la correction de déclarations incorrectes.

De plus, l'amélioration de la qualité de la sélection de dossiers a eu un impact positif sur leur productivité.

Quelques résultats exceptionnels, suite à la condamnation des « excess profit rulings belges » par la Commission européenne, ont toutefois un impact sur le montant total des majorations de revenus. Si l'on exclut ces cas exceptionnels, le montant des majorations de revenus de 2017 est du même ordre que celui de 2016.