2.1.8. IPP - Contrôle

  2015 2016 2017
FISC Adm. P Adm. PME Adm. GE FISC Adm. P Adm. PME Adm. GE FISC
Nombre de déclarations vérifiées Sélection centrale 42.764 18.792 22.135 0 40.927 14.043 17.923 0 31.966
Sélection locale 13.953 3.625 13.302 0 16.927 4.747 15.986 0 20.733
Total 56.717 22.417 35.437 0 57.854 18.790 33.909 0 52.699
Nombre de déclarations modifiées Sélection centrale 24.253 9.707 13.773 0 23.480 9.096 11.392 0 20.488
Sélection locale 10.161 2.601 9.695 0 12.296 3.940 11.928 0 15.868
Total 34.414 12.308 23.468 0 35.776 13.036 23.320 0 36.356
Pourcentage de déclarations modifiées Sélection centrale 56,71 % 51,65 % 62,22 % 0 57,37 % 64,77 % 63,56 % 0 64,09 %
Sélection locale 72,82 % 71,75 % 72,88 % 0 72,64 % 83,00 % 74,62 % 0 76,53 %
Total 60,68 % 54,90 % 66,22 % 0 61,84 % 69,38 % 68,77 % 0 68,99 %
Montant total des majorations de revenus (en euros) Sélection centrale 213.137.637 94.459.595 111.418.919 0 205.878.514 87.579.001 117.057.984 0 204.636.985
Sélection locale 116.770.187 30.843.911 83.401.240 0 114.245.151 60.075.458 111.331.058 0 171.406.517
Total 329.907.824 125.303.507 194.820.159 0 320.123.665 147.654.459 228.389.042 0 376.043.501
Montant moyen des majorations de revenus (en euros) Sélection centrale 8.788 9.731 8.090 0 8.768 9.628 10.275 0 9.988
Sélection locale 11.492 11.858 8.603 0 9.291 15.248 9.334 0 10.802
Total 9.586 10.181 8.302 0 8.948 11.327 9.794 0 10.343
Nombre de taxations d'office pour absence de déclaration Sélection centrale 529 423 654 0 1.077 443 854 0 1.297
Sélection locale 52 1 0 0 1 4 0 0 4
Total 581 424 654 0 1.078 447 854 0 1.301
Montant total des majorations de revenus suite aux taxations d'office pour absence de déclaration (en euros) Sélection centrale 28.990.215 16.174.634 30.192.164 0 46.366.798 24.126.086 46.023.422 0 70.149.508
Sélection locale 2.655.523 18.003 0 0 18.003 76.000 0 0 76.000
Total 31.645.737 16.192.637 30.192.164 0 46.384.801 24.202.086 46.023.422 0 70.225.508
Montant moyen des majorations de revenus suite aux taxations d'office pour absence de déclaration (en euros) Sélection centrale 54.802 38.238 46.165 0 43.052 54.461 53.892 0 54.086
Sélection locale 51.068 18.003 0 0

18.003

19.000 0 0 19.000
Total 54.468 38.190 46.165 0 43.029 54.143 53.892 0 53.978
Nombre total de déclarations modifiées et de taxations d'office pour absence de déclaration Sélection centrale 24.782 10.130 14.427 0 24.557 9.539 12.246 0 21.785
Sélection locale 10.213 2.602 9.695 0 12.297 3.944 11.928 0 15.872
Total 34.995 12.732 24.122 0 36.854 13.483 24.174 0 37.657
Montant total des majorations de revenus suite aux modifications de déclarations et aux taxations d'office pour absence de déclaration (en euros) Sélection centrale 242.127.851 110.634.230 141.611.083 0 252.245.313 111.705.087 163.081.406 0 274.786.493
Sélection locale 119.425.710 30.861.914 83.401.240 0 114.263.154 60.151.458 111.331.058 0 171.482.517
Total 361.553.561 141.496.144 225.012.323 0 366.508.467 171.856.545 274.412.464 0 446.269.009
Montant moyen des majorations de revenus suite aux modifications de déclarations et aux taxations d'office pour absence de déclaration (en euros) Sélection centrale 9.770 10.921 9.816 0 10.272 11.710 13.317 0 12.614
Sélection locale 11.693 11.861 8.603 0 9.292 15.251 9.334 0 10.804
Total 10.332 11.113 9.328 0 9.945 12.746 11.352 0 11.851

Les contrôles de ce tableau portent sur une année civile et non sur un exercice d'imposition. Comme une mission de contrôle peut porter sur plusieurs exercices d'imposition, chaque déclaration contrôlée est ici comptabilisée.

La réduction du personnel a inévitablement eu un impact défavorable sur l’évolution du nombre de déclarations contrôlées. L’effet n’a toutefois pas été purement mécanique et de nombreuses autres variables que la diminution du personnel ont eu des effets tant positifs que négatifs. Tout d'abord, l'amélioration de la qualité de la sélection de dossiers a eu un impact positif sur leur productivité. D’autre part, le nombre de contrôles a notamment diminué grâce à :

  • l’augmentation de la compliance des contribuables ;
  • l’évolution des législations fiscales ;
  • la généralisation des décisions anticipées.

Cela n’a toutefois pas véritablement diminué la base imposable et/ou le montant des impôts perçus. L’augmentation de revenus déclarés spontanément/correctement ou la conclusion d’accords préalables limite par définition le nombre de déclarations qui devraient faire l’objet d’un redressement fiscal tout en assurant la stabilité des recettes fiscales.