Budget de fonctionnement 2016

 Budget de fonctionnement 2016 (en milliers d'auros)

  Crédits d'engagement Obligations engagées Crédits de liquidation Paiements réalisés
Frais de personnel 1.236.526  1.235.919 1.236.526 1.235.634
Frais de fonctionnement et d'investissements généraux 114.617 113.309 127.950 112.805
Frais de fonctionnement et d'investissements ICT 125.131 125.016 98.869 93.186
Frais de fonctionnement spécifiques 85.862 85.398 86.119 84.954
Avances sur créances alimentaires 27.930 27.930 27.930 27.852
Fedorest 31.4850 31.485 31,485 31.485
Shape 7.081 5.432 7.081 4.379
Organes de gestion 4.398 4.189 4.478 4.147
Relations financières internationales 0 0 1.987 1.986
Dotation transfert impôts régionaux 49.472 49.472 49.472 49.450
Rente et cautionnements Caisse de Dépôts et Consignations 25.007 25.000 23.715 22.181
Intervention - défaillance banque 54.000 54.000 54.000 54.000
Autres 25.062 24.855 47.918 41.874
         
Total 1.786.571 1.782.005 1.797.530 1.763.933

COMMENTAIRES
La circulaire de prudence budgétaire 2016 stipule que le Conseil des ministres a décidé d'imposer un blocage administratif des crédits. 
Ces blocages administratifs se sont élevés pour le SPF Finances à un montant de 124.544.000 euros (volet engagements) et à un montant de 126.474.000 euros (volet liquidations).
Cette circulaire a également imposé une limitation des dépenses à celles considérées comme incompressibles, c'est-à-dire celles dont la non-exécution mettrait gravement en péril le fonctionnement de l'État. 
Les crédits mentionnés dans le tableau reprennent les crédits votés par le parlement diminués des blocages imposés. 
Il a été également fait abstraction des crédits relatifs à différents dossiers : le Plan de soutien à la Grèce approuvé par l'Eurogroupe, le montant SMP Belgique, la contribution au PRGT-subsidy du FMI, l'inscription de la Belgique au FMI et la contribution au Fonds africain de développement.